Accueil - Le Mag - Quand le voyage se poursuit au retour

Le Mag

  Décryptez les actions du monde associatif
Quand le voyage se poursuit au retour
Action sociale et insertion
29 April 2013

Quand le voyage se poursuit au retour

Créée par deux voyageuses solidaires à leur retour du Bénin en 2008, Frères de Sens collecte des fonds pour y soutenir des projets en faveur d’orphelins, de femmes en apprentissage, ou tout simplement de villageois.

Au départ, Frédérique et Sandrine, parties en mission d’alphabétisation au Bénin avec l’agence spécialisée Double Sens, décident, de retour en France, de s’organiser pour apporter un soutien financier à des projets sur place, de l’aide alimentaire à un orphelinat à la réhabilitation d’un puits endommagé dans un village. Elles créent donc l’association Frères de Sens en 2008 pour récolter des fonds auprès d’autres voyageurs partis avec Double Sens.

Des projets identifiés par les voyageurs
Martine Gilliot, jeune retraitée qui a géré par le passé les voyages solidaires pour les salariés de son entreprise, les rejoint en 2010 pour s’occuper de la communication, avec, entre autres, la mise en place d’une newsletter faisant chaque  mois le point sur l’avancement des projets. Les voyageurs sont contactés avant leur voyage puis à leur retour. Ce sont eux qui identifient, sur les lieux qu’ils traversent au cours de leur séjour, une partie des projets à soutenir. C’est également la mission du chef de projet au Bénin, recruté à la demande de l’association, en liaison avec les partenaires (directeur d’école, sœurs gérant un orphelinat…) Ce dernier a aussi pour mission de valider la destination et l’utilisation des fonds, de suivre le déroulement et la bonne fin des projets.

70 % des fonds sont envoyés après acceptation du devis,  le solde étant versé à la fin du projet, à l’exception de l’aide alimentaire débloquée au plus vite.

Aider les Béninois à générer des revenus
Parmi les projets achevés ou en cours, le forage d’un puits permettant à un orphelinat d'être autonome en eau potable, de produire et vendre des fruits et légumes et de mieux nourrir les enfants ;  la construction et l’équipement d'une salle de classe dans la cour d’un centre de rééducation fonctionnelle ; la fourniture à chaque rentrée de kits scolaires à 240 orphelins ou encore  des projets d’ aide alimentaire… Depuis 2 ans, l’association peine en revanche à réunir le financement pour un projet de cybercafé/ludothèque/bibliothèque.

Frères de Sens souhaite aussi soutenir un projet générateur de revenus, par exemple un élevage de lapins. « Mais c’est plus compliqué et plus cher », regrette Martine Gilliot.

Des machines à coudre pour un centre de formation
Les dons proviennent essentiellement d’anciens voyageurs ou de leurs proches, parfois aussi de non voyageurs via le site de l’association. Quand il s’agit de congés solidaires effectués en tant que salariés, l’entreprise peut contribuer, directement ou via sa fondation.  Mais en ces temps géopolitiques agités, les entreprises se montrent plus frileuses sur certaines destinations. « Cette année, nous avons conclu un partenariat pour une aide alimentaire avec Insolites Bâtisseurs créée par Voyageurs du Monde, Comptoir des Voyages, Terres d’Aventure et Nomade Aventure et nous essayons d’en convaincre d’autres », témoigne Martine Gilliot.

Des initiatives ponctuelles contribuent également à faire connaître un peu mieux Frères de Sens. Ainsi, une ancienne voyageuse a récemment organisé à Paris une vente d’œuvres d’art sur le thème de l’Afrique. Une partie du produit des ventes a permis d’acheter des machines à coudre à un centre de formation professionnelle à la couture à Koutougou.



Pour en savoir plus :

Site web de l'association Frères de Sens
  
Facebook de l'association Frères de sens  
Site web Doublesens.fr

Site web fondation Insolites batisseurs

CES ARTICLES VOUS
INTÉRESSERONT PEUT-ÊTRE ...
Gestion du handicap: cap sur l'innovation !

Atout Soleil, l’opération de mécénat soutenue par Lire la suite...

L'actu des assos sur Generation-responsable.com !

Retrouvez les contenus liés aux initiatives solidaires des Lire la suite...

Vous devez être connecté(e) pour publier un commentaire