Accueil - Le Mag - Paroles de bénévole… Eric Bouchaud : «…

Le Mag

  Décryptez les actions du monde associatif
Paroles de bénévole… Eric Bouchaud : « être à l’écoute »
07 January 2013

Paroles de bénévole…  Eric Bouchaud : « être à l’écoute »

Créée en 1985 par le Père Devert, Habitat et Humanisme a depuis relogé plus de 15 000 familles au cœur même des villes dans un souci de mixité sociale. L’association a propre société immobilière dont les biens sont confiés par des propriétaires privés ou publics. Elle agit aussi grâce à l’épargne solidaire. Eric Bouchaud est directeur délégué à la Fédération nationale des Offices publics de l'habitat. Il accompagne également comme bénévole trois familles

Comment êtes-vous devenu l’un des 2 600 bénévoles d’Habitat et Humanisme ?
Je travaille dans le logement social à un poste technique. J’avais perdu le contact direct avec les familles. Avec Habitat et Humanisme, je suis vraiment sur le terrain. C‘est essentiel. Le message social et solidaire de l’association me correspond : refuser de laisser certains sur le côté de la route.

Cette année, vous suivez trois familles. Elles attendent une place dans une HLM de la région parisienne. Quel est votre rôle ?
Je suis comme un voisin de palier : une fois par semaine, je leur rends une visite de courtoisie. On discute de leur vie et de leurs difficultés. Quand je peux, je les aide dans des démarches administratives ou je leur donne des informations utiles - sur les centres aérés par exemple. Une relation s’installe, chaleureuse et affective. Leur passage au sein de l’association leur offre une pause de quelques mois vers une nouvelle vie. Notre relation doit les aider à sortir de l’isolement à retrouver des repères.

Accompagner des personnes éprouvées ne s’improvise pas. Comment procédez-vous ?
Une fois par mois nous nous retrouvons avec les bénévoles de mon quartier. Ces rendez-vous permettent de faire le point et d’éviter d’entrer dans une relation trop affective. Habitat et Humanisme nous propose des formations très utiles. J’ai suivi celle sur la « sensibilisation à l’écoute ». Chaque bénévole est en binôme avec un travailleur social, salarié d’Habitat et Humanisme. C’est très précieux pour les familles et pour nous aussi.

Le Père Devert insiste sur l’impact de cette relation à la fois pour les bénéficiaires et les bénévoles. Que ressentez-vous ?
Chaque famille a sa propre histoire, elle n’est jamais banale. Je découvre des mondes auxquels je n’ai pas du tout accès par mon entourage ou mes amis. Elles sont confrontées à des difficultés que l’on n’imagine pas. En quatre ans, j’ai pu accompagner une dizaine de familles. En ce moment par exemple, j’aide une Géorgienne à faire reconnaître sa filiation avec son fils à la suite d’un imbroglio administratif ! Leurs histoires et leurs parcours m’enrichissent. On prend du recul sur nos propres vies.

Pour aller plus loin
- Découvrir les actions d’Habitat et Humanisme : http://www.habitat-humanisme.org/
- Devenir bénévole : http://www.habitat-humanisme.org/national/devenez-benevol
- Participer à l’augmentation de capital de la Foncière Habitat et Humanisme : http://www.habitat-humanisme.org/national/actions-de-la-fonciere-dhabitat-et-humanisme
- Découvrir l’épargne solidaire avec Habitat et Humanisme : http://www.habitat-humanisme.org/national/lepargne-solidaire
- Confier un logement en gestion à Habitat et Humanisme : http://www.habitat-humanisme.org/national/proprietaires-et-solidaires

Illustration : Eric Bouchaud. ©Luc Benevello_in Carnet de rencontres

CES ARTICLES VOUS
INTÉRESSERONT PEUT-ÊTRE ...
Mobilisation pour envoyer les filles à l’école

Facteur essentiel de développement, l’éducation des Lire la suite...

La France s’engage aux côtés de l’économie sociale et solidaire

Lancée en juin dernier par le gouvernement, la démarche Lire la suite...

Vous devez être connecté(e) pour publier un commentaire