Accueil - Le Mag - L’emploi, passage obligé de la ré-insertion…

Le Mag

  Décryptez les actions du monde associatif
L’emploi, passage obligé de la ré-insertion sociale
Action sociale et insertion
17 September 2013

L’emploi, passage obligé de la ré-insertion sociale

L’exclusion liée au travail n’est pas un phénomène récent, mais elle s’est aggravée ces dernières années en raison de formations et compétences inadaptées aux exigences du marché du travail, de discriminations liées à l’âge ou à des parcours professionnels « accidentés », ou de formes de précarité a priori incompatibles avec un emploi.

Dans le même temps, l’accès au travail reste l’un des piliers de la ré-insertion sociale, y compris pour les personnes les plus éloignées de l’emploi.

L’insertion par l’activité économique, un secteur dynamique
Le secteur de l’IAE (Insertion par l'Activité Économique) a pour objectif « de permettre à des personnes sans emploi rencontrant des difficultés particulières, de bénéficier de contrats de travail en vue de faciliter leur insertion sociale et professionnelle. » Conformément au code du travail  (Article L5132-1), les structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) contribuent à la « création d’activités économiques » et « au développement des territoires ». Rattachées à l’économie sociale et solidaire (ESS), ces organisations peuvent emprunter des formes juridiques variées. On distingue les associations intermédiaires (AI), les ateliers et chantiers d’insertion (ACI), les entreprises d’insertion (EI), les entreprises de travail temporaire d’insertion (ETTI), ainsi que des groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ) et de Régies de quartier (RQ).

Les associations intermédiaires, pivot du dispositif
Nées dans les années 1980, les associations intermédiaires (AI) ont obtenu une reconnaissance légale en 1987. Elles sont les premières structures d’insertion par l’activité économique à être inscrites dans la loi. Elles mettent leurs salariés à disposition d’utilisateurs (des particuliers pour l’essentiel) pour des missions de travail ponctuelles ou régulières dans de nombreux secteurs d’activité : aide à domicile, nettoyage, manutention, entretien des espaces verts, etc. La mise à disposition se fait à titre onéreux, mais elle est sans but lucratif.

Une réadaptation progressive
Les ateliers et chantier d’insertion (ACI) offrent un environnement de travail adapté et sécurisant pour des personnes rencontrant des difficultés sociales. Ils recouvrent principalement du travail en ateliers, de la vente en magasins, du déménagement, du tri de vêtements et autres objets donnés à une association…

Les salariés en insertion peuvent bénéficier de formations en adéquation avec leurs désirs et leurs capacités.

Via les SIAE (structures d’insertion par l’activité économique) de la Fondation de l'Armée du Salut, des centres d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) proposent aux personnes les plus éloignées de l’emploi des ateliers d’adaptation à la vie active (AVA) qui leur permettent de reprendre une activité dont le rythme et les exigences sont différentes de ceux du marché du travail.

Un emploi dans une entreprise classique
Emmaüs Défi s’est fixé un objectif plus ambitieux encore. Pour parvenir à la ré-insertion par l’emploi des plus précaires, l’association multiplie les innovations. Le travail à l’heure permet de s’adapter aux capacités des employés en leur proposant des contrats de quelques heures par semaine, au gré de leur disponibilité, appelés à s’intensifier progressivement. Lors de ces heures travaillées, ils sont impliqués dans des actions de valorisation des objets qu’Emmaüs Défi récupère. Pour aller plus loin, le projet Convergence coordonne les différents acteurs participant au projet d’insertion de l’employé (santé, logement, travail…) afin d’anticiper au mieux la fin du contrat de ré-insertion et si possible le prolonger par un contrat de travail en bonne et due forme au sein d’une entreprise. C’est le sens du partenariat noué entre Emmaüs Défi et Vinci, qui s’engage dans ce cadre à une dizaine de recrutements annuels.

 

Pour en savoir plus
Site web du portail-iae.org
Site web de travail-partage.org
Site web de l'Armée du Salut
Site web de l'association Emmaüs

CES ARTICLES VOUS
INTÉRESSERONT PEUT-ÊTRE ...
Gestion du handicap: cap sur l'innovation !

Atout Soleil, l’opération de mécénat soutenue par Lire la suite...

L'actu des assos sur Generation-responsable.com !

Retrouvez les contenus liés aux initiatives solidaires des Lire la suite...

Vous devez être connecté(e) pour publier un commentaire