Accueil - Fiches pratiques - Les 10 règles d’or de l’écriture web

Fiches pratiques

  Développez votre visibilité
Les 10 règles d’or de l’écriture web
Aide et outils

Les 10 règles d’or de l’écriture web

Livre, journal d’information, radio, site web, réseau social… chaque support de communication a ses propres codes d’écriture. On ne rédige pas de la même façon pour un livre ou un site web et ceci pour une raison simple : le lecteur ne lit pas de la même façon.
L’auteur doit donc s’adapter aux spécificités de la lecture et sur le Net, elles sont nombreuses.
Quelles sont les contraintes à prendre compte pour écrire sur Internet ? Quelles règles respecter ? Quels pièges éviter ? Voici les 10 règles d’or de l’écriture d’un article sur le web.

1.   Choisir le format de son contenu (brèves, articles…)
Quel format choisir pour son information : format court de type brève, article long, tutoriel étayé de visuels…
La longueur d’un article ne doit pas excéder 2000 signes (caractères avec espace compris), une brève environ 700 signes.

2.   Répondre aux « 5 W »

Les « 5 W » représentent les 5 informations obligatoires à donner dans un article de presse : quoi, qui, où, quand, pourquoi (what, who, where, when, why, d’où les « 5 W »). Y répondre dès le début de l’article, dans l’accroche, est une règle d’or pour les journalistes. Elle doit l’être aussi pour le rédacteur web. Le rédacteur livre ainsi le message essentiel qu’il souhaite faire passer dans son article dès les toutes premières lignes.

3.   Faciliter la lecture (longueur, rythme, relance…)

La lecture sur écran est fastidieuse et provoque rapidement de la fatigue oculaire. Le rédacteur doit donc la faciliter. Pour cela, il est judicieux de :

-          écrire court (phrases courtes, phrases sans verbe…),
-          aérer son texte en le découpant en paragraphes,
-          proposer des relances au milieu du texte avec des intertitres (titre placé au milieu de l’article qui introduit la suite du texte),
-          utiliser des puces et/ou des tirets
-          ne pas hésiter à donner du relief à son texte avec du gras.

4.   #SEO Intégrer la contrainte du référencement

Les moteurs de recherche privilégient les sites Internet à fort contenu dans leurs résultats. Mots-clés récurrents mais pas trop, utilisation du gras, lien vers d’autres pages web… voilà des éléments qui rendent le contenu « Google friendly » et optimisent son référencement. Récemment, Google a modifié ses méthodes de calcul pour référencer les sites, une mise à jour importante (appelée Panda) à prendre en compte quand on publie du contenu sur Internet.
Voir les conseils de Google : https://sites.google.com/site/webmasterhelpforum/informations-supplementaires-concernant-la-creation-de-sites-de-qualite

5.   Organiser l’information selon différents niveaux de profondeurs d’écriture

L’information est généralement structurée suivant 3 niveaux :

> Le niveau 1 correspond à l’accroche avec les fameux « 5 W ». Il donne ainsi l’information essentielle dès le début de l’article.
> Le niveau 2 correspond au corps de l’article. L’information la plus importante se place au début et les informations secondaires en fin d’article. 

Le respect de la règle du « une idée, un paragraphe » est primordial. C’est ici qu’on va ainsi développer l’information : argumentation des propos, exemples, témoignages, etc.
Ne pas hésiter à aérer le texte avec des intertitres pour en faciliter une lecture rapide.

> Le niveau 3 est la conclusion. On pourra éventuellement renvoyer vers des documents d’information encyclopédiques,  synthèse, rapport, acte, tableaux chiffrés…

6.   Savoir utiliser les liens (internes et externes)

Un lien interne est un lien vers une page d’un même site internet.
Un lien externe amène l’internaute sur un autre site.

Sur Internet, inutile de tout dire dans le même article ! Si l’information existe sur une autre page, il suffit de faire un lien vers cette page. Finalement votre article contient l’information : elle est simplement sur une autre page.

7.   Intégrer une photo, une vidéo, un document, un document son, un graphique

C’est la richesse du Net qui accepte des formats multimédia : on peut intégrer à un article toute sorte de documents, sonores, vidéos, visuels…

Pour que la page s’affiche rapidement, les images publiées sur un site Internet ne doivent pas dépasser un certain poids. Il est souhaitable d’optimiser des images pour arriver à un poids inférieur à 50 ko.


Interdits ou fortement déconseillés, voici trois écueils à éviter lorsqu’on écrit un texte pour le publier sur Internet.

> copier du contenu soumis au droit d’auteur

Sur Internet, on a facilement accès à des millions de documents mais cet accès facile ne donne pas le droit de les recopier. Comme sur tout support, les droits d’auteur s’appliquent aussi sur Internet.

> dupliquer du contenu

Google est capable de repérer les textes copiés / collés sur deux supports différents et pénalise les sites qui le pratiquent (risques de déréférencement, encore plus vrais depuis que la norme Panda est entrée en vigueur).

>  Diffamer une personne ou une institution

La loi française est stricte en matière de diffamation. L’article 29 de la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 sert de référence. http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006070722&dateTexte=20110712


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ces sujets restent complexes pour qui n’a pas la formation ?
Besoin de bénévoles pour vous aider sur ces sujets experts ?
2 pistes pour vous y aider
 :

1/ regarder les missions de notre site, alimenté notamment par notre partenaire France Bénévolat présent auprès
de plus 6 000 associations.

2/ analyser les missions de Passerelles & Compétences, association spécialisée dans le bénévolat de compétences.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

CES ARTICLES VOUS
INTÉRESSERONT PEUT-ÊTRE ...
Comment animer une page Facebook ?

Même s’il n’existe pas de recette miracle pour animer Lire la suite...

Retouches d’images : des outils faciles et gratuits

Plus simples et moins chers que Photoshop, de nombreux Lire la suite...

Publier une mini-vidéo : quels outils pour quels usages ?

Les mini-vidéos circulent sur la toile et sur les mobiles Lire la suite...

Vous devez être connecté(e) pour publier un commentaire