Accueil - Fiches pratiques - Collecte : le mobile au coeur d'une campagne…

Fiches pratiques

  Développez votre visibilité
Collecte : le mobile au coeur d'une campagne !
Outils de collecte

Collecte : le mobile au coeur d'une campagne !

Interview de Bastien Siebman, associé-fondateur de ButterflyEffect (applis mobiles solidaires) et concepteur de Mobile for Good. Il nous explique l’importance des applications mobiles solidaires, et le contexte dans lequel elles évoluent.

Génération-en-action.com : Pouvez-vous vous présenter ainsi que Mobile for good ?

Bastien Siebman : Je suis Bastien Siebman, associé-fondateur de ButterflyEffect, qui est une agence spécialisée dans la conception d’applications mobiles solidaires. Nous avons récemment lancé (début avril) Mobile for good, en partenariat avec le site Mailforgood.

 

GEA : Pouvez-vous nous dresser un état des lieux rapide du marché des applications mobiles solidaires ?

BS : On estime que d’ici 2 ans 25 à 50% du trafic sur un site web passera par un mobile. Les associations en ont compris l’importance, et plusieurs d’entre elles comme 30 Millions d’Amis, WWF, ou Croix Rouge proposent aujourd’hui leur propre application. Mais celles-ci sont davantage à but informatif, il y a peu d’applications mobiles solidaires en France.
A l’étranger en revanche, plusieurs outils de don sur mobile existent : Donation Connect, mGive, Instead ou encore Swiss Charity.

 

GEA : Comment vous positionnez-vous par rapport à ce marché ?

BS : Le concept de don par mobile en est encore à son commencement. Nous essayons donc d’innover, afin de faire évoluer ce secteur d’activité. C’est le cas pour l’application Cardio Info (Fédération Française de Cardiologie) que nous avons conçue, qui permet d’effectuer des dons, tout en faisant son footing !

 

GEA : Les applications mobiles solidaires sont soumises à la législation des services télématiques. Quelles sont les règles et les limites posées par ce cadre légal ? Que peut-on ou ne peut-on pas faire en matière d’appel aux dons via mobile ?

BS : Le don par mobile dont vous parlez ici est le don par sms et le don sur facture. Alors que le don sur facture est strictement interdit par la législation des services télématiques, le don par sms en France est autorisé si les opérateurs se mettent d’accord pour une opération limitée dans le temps. Ce fut le cas pour le tsunami.

L’évolution de cadre légal dépendra :

- des opérateurs, qui devront trouver un commun accord sur l’intégration de ce type d’outil à leur modèle économique,

- du Gouvernement, qui devra renoncer à la TVA sur les dons par mobile,

- de la possibilité d’émettre un reçu fiscal.

Toutefois, certaines grandes associations ont pu concilier ces trois facteurs, afin de mettre en place des collectes de dons sur mobile.

 

GEA : Quelle est la valeur ajoutée d’une application mobile dans une campagne de collecte de dons ?

BS : dans le cas où le mobile fait partie d’une campagne globale de communication Tout simplement, de rendre disponible l’information sur mobile. Mais dans certains cas le mobile peut être au cœur de la campagne et dans ce cas le mobile devient un outil de mobilisation, pas un simple outil de communication.

 

GEA : Comment se passe la mise en place d’une collecte de fonds sur mobile  avec Mobile for good ?

BS : Mobile for good est partenaire de Mailforgood, site sur lequel sont référencés de nombreuses associations. Nous disposons donc de cet annuaire sur notre application, et proposons aux mobinautes de soutenir des associations en effectuant des dons. Mobile for good est en quelque sorte un chemin d’accès vers Mailforgood, depuis le mobile. En effet, l’utilisateur est redirigé vers le formulaire de paiement mobile du site lorsqu’il souhaite faire un don.

 

Site web de financement collaboratif Mailforgood

Application mobile solidaire ButterflyEffect

 

Texte Web Report

Copyright photo ©AR-6698




——————————————————————————————————————————————
Ces sujets restent complexes pour qui n’a pas la formation ? Besoin de bénévoles pour vous aider sur ces sujets experts ? 3 pistes pour vous y aider :

1/ consulter les missions de notre site, alimenté notamment par notre partenaire France Bénévolat présent auprès de plus 6 000 associations.
2/ analyser les missions de Passerelles & Compétences, association spécialisée dans le bénévolat de compétences.
3/ consulter la veille sur Scoop-it de generation-en-action.com sur la communication et le web 2.0

—————————————————————————————————————————————————

CES ARTICLES VOUS
INTÉRESSERONT PEUT-ÊTRE ...
Les réseaux sociaux pour les nuls : 5 tutoriels

Comment bien utiliser les réseaux sociaux ? 5 sites de Lire la suite...

Smartphone/tablette: comment adapter du contenu ?

40 % des Français se connectent à Internet depuis des Lire la suite...

Vous devez être connecté(e) pour publier un commentaire