Accueil - Fiches pratiques - Améliorer l’attractivité de sa newsletter :…

Fiches pratiques

  Développez votre visibilité
Améliorer l’attractivité de sa newsletter : soigner la forme
Aide et outils

Visuel Newsletter

Si pour réussir une newsletter le contenu est roi… La mise en forme est reine pour améliorer la lecture de celle-ci. Un bon visuel simplifie en effet la navigation et la lisibilité. Alors, quelles règles élémentaires respecter ?

  1. 1.       Privilégier si possible une newsletter en HTML

Deux possibilités s’offrent à vous à l’envoi de votre newsletter :

-          un simple envoi « texte » (comme un e-mail),

-          une mise en forme au format HTML.

Cette dernière permet d’insérer des images, des liens, du texte mis en forme (couleur, gras, italique) et éveille davantage l’intérêt sur les contenus importants de la newsletter. Elle lui donne aussi une allure plus professionnelle : pour plus de cohérence, la newsletter reprend alors l’habillage graphique de son site (logo, couleurs, etc.).

  1. 2.       Adapter le format de la newsletter aux différentes tailles d’écran

Avec l’explosion des smartphones et tablettes, il est devenu crucial d’adapter l’affichage de ses contenus à tous les terminaux. En effet, un contenu adapté pour un écran d’ordinateur ne l’est pas nécessairement pour un affichage sur smartphone, et inversement. Un contenu capable de s’afficher de manière optimale sur plusieurs équipements est dit « adaptatif » (« responsive »).

Différents outils de conception de newsletters en ligne proposent des thèmes graphiques adaptatifs gratuits, c’est le cas de https://templates.campaignmonitor.com/build/ Campaign Monitor : ce site est en anglais, mais sa prise en main est intuitive.  Il propose un sélecteur au bas de la page qui permet de prévisualiser le rendu visuel du thème sur un écran d’ordinateur et sur smartphone.

  1. 3.       Choisir un outil de création et de diffusion de newsletter

Plusieurs outils permettent de créer et mettre facilement en forme ses newsletters. Pour choisir :

-          Privilégier les outils en ligne qui donnent accès gratuitement à une large sélection de modèles graphiques (templates). Ceux-ci sont en principe personnalisables : il est donc possible d’y insérer les codes graphiques (logo, couleurs) propres à son association.  En principe, ceux-ci proposent une interface utilisateur pour composer visuellement le résultat voulu, sans entrer une ligne code.

-          Opter pour des outils permettant d’envoyer ses newsletters à un nombre de contacts en rapport avec celui du nombre d’adhérents de votre association. Certaines solutions proposent plusieurs dizaines d’envoi seulement en version gratuite, d’autres supportent jusqu’à plusieurs milliers d’envoi.

-          Choisir un outil intégrant un module d’analyse statistique : ce dernier donne la possibilité de suivre des données basiques, comme par exemple le nombre d’utilisateurs qui se désinscrivent de la newsletter.

-          Parmi les outils proposant un éditeur graphique et différentes fonctionnalités de suivi de ses envois: Mailchimp, Simple Mail, et CampaignMonitor.

On le voit, la mise en forme de la newsletter participe de son succès, tout autant que son contenu (voir fiche sur le fond).

Procédez à des tests et des envois « à blanc » est une technique qui porte ses fruits : prenez le temps de vérifier le rendu de vos newsletters sur plusieurs tailles d’écran (mobile, tablette, PC) avant de l’envoyer.

Sollicitez l’avis des participants au test (collègues, amis) sur sa lisibilité. Se mettre à la place de l’abonné permet de savoir si le format de la newsletter est attractif et si les contenus importants sont accessibles et suffisamment mis en valeur.

Important : respecter les obligations légales
Selon la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, qui peut être consultée http://www.cnil.fr/index.php?id=301 sur le site de la CNIL, vous avez l’obligation d’insérer dans votre newsletter un lien permettant à l'internaute de se désabonner de celle-ci. Vous pouvez faire figurer ce lien au bas de la lettre d’informations.  Il est également impératif d’obtenir l'accord des destinataires au moment de la collecte de leur adresse électronique.

 

Lire la fiche pratique "Comment rendre la newsletter de votre association, plus attractive"


——————————————————————————————————————————————

Ces sujets restent complexes pour qui n’a pas la formation ? Besoin de bénévoles pour vous aider sur ces sujets experts ? 3 pistes pour vous y aider :

1/ Regarder les missions de notre site, alimenté notamment par notre partenaire France Bénévolat présent auprès de plus 6 000 associations.
2/ Analyser les missions de Passerelles & Compétences, association spécialisée dans le bénévolat de compétences.
3/ Consulter la veille sur Scoop-it de generation-en-action.com sur la communication et le web 2.0

——————————————————————————————————————————————


Photo © Marco2811 - Fotolia.com

CES ARTICLES VOUS
INTÉRESSERONT PEUT-ÊTRE ...
Comment animer une page Facebook ?

Même s’il n’existe pas de recette miracle pour animer Lire la suite...

Retouches d’images : des outils faciles et gratuits

Plus simples et moins chers que Photoshop, de nombreux Lire la suite...

Publier une mini-vidéo : quels outils pour quels usages ?

Les mini-vidéos circulent sur la toile et sur les mobiles Lire la suite...

1 commentaire
  • Chantal Verdier
    Merci beaucoup pour cet article détaillé. Il a répondu à toutes mes questions !
    5 avril 2015
Vous devez être connecté(e) pour publier un commentaire